tamazight sans frontière Index du Forum
tamazight sans frontière
bienvenue à tout imazighen ici tamazight avant tout
 
tamazight sans frontière Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: 12 février 2007 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tamazight sans frontière Index du Forum -> tamazight sans frontière -> les nouvelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amoqran
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 574
Localisation: http://amazigh.xooit.biz
Point(s): 505
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Ven 16 Fév - 10:31 (2007)    Sujet du message: 12 février 2007 Répondre en citant

12 février 2007 Les autorités marocaines ont dit définitivement non à l’amazighité


Le Parti démocratique Amazigh marocain a choisi le 03 février pour donner le coup d envoie de son congrès extraordinaire à Marrakech après une démarche de rassemblement d’Imazighens de toutes les régions du Maroc sans exceptions, ils étaient si nombreux entre 700 et 900 représentants leur seul défit été de se réunir pour exercer leurs droits légitimites au sein d un état qui prêtent être un état de droits et qui veut des partis politiques forts.

Le PDAM (le Parti Politique Amazigh Marocain) a été fondé en juillet 2005 à Rabat, avant la nouvelle loi sur les partis politiques. Pour mieux situé le lecteur, cette nouvelle loi sur les partis politiques a été fait par la majorité au pouvoir (USFP et Istiqlal) qui visent a interdire la création de tout nouveau parti et de ne pas accepté aux élections prochaines tout parti politique qui a moins de 3% des suffrages des dernières élections, a fin que ces deux tendances arabo-islamistes au pouvoir empêche la concurrence et par la loi. Cette philosophie n’est pas loin du fondement de l’islamisme et qui consiste à utiliser la démocratie (la loi non divine) pour arriver au pouvoir et une fois au pouvoir en la supprime et à sa place on instaure la loi de dieu (la loi divine) : la Chariaa ! Cette loi étant passée au parlement mais le conseil constitutionnel marocain a éliminé la rubrique qui consiste à ne plus accepter un parti politique pour participer au élections s’il n’a pas plus de 3% des suffrages des dernières élections, mais le reste a été gardé, tel que la comptabilité finacière, le minimum que doit constituer un congrès, la périodicité, le nombre de signataires dans toutes les régions avant la constitution ect….

Ceci étant bien le contexte globale pour pouvoir comprendre la suite des réactions du pouvoir marocain à l’égard du PDAM. Ces derniers mois tous les partis politiques marocains se sont fixer des rendez-vous avec leur militants pour des congrès extraordinaires pour la modification des statuts pour être conformes a la nouvelle loi. Ceux qui ont commencé se sont bien ceux qui ont fait cette loi : l’union des forces socialistes USFP (un parti panarabiste satellite du parti baath (bass) irakien et le parti islamiste Istiqlal fondé sur l’idéologie arabo-islamiste. Leurs congrès se sont autorisés par les autorités marocaines et les medias officiels ont en même fait l’éloge.
(JPG)

Bon, Maintenant le PDAM, un parti qui est fait pour corriger une injustice dont a été victime le peuple marocain et son identité Amazighe. Il a fixé le 3 et le 4 Février à Marrakech et à l’instar des autres partis, pour son congrès extraordinaire pour la modification des statuts car la nouvelle loi imposée par l’idéologie arabo-islamiste au pouvoir l’exige. Mais à la grande surprise et à 3 heures du matin un arsenal de police et des forces de l’ordre marocaines ont siégé la salle du congrès à Marrakech sachant bien qu’il y a une autorisation de la salle et que les autorités locales sont avisés du congrès comme l’exige la loi en terme de délai et en terme de procédure.

Le bon matin du samedi 3 Février le propriétaire de la salle a pris la fuite sous pression des autorités locales une fois qu’il a fermé la salle malgré qu’il a eu 2.000 $ de location pour deux jours et pour lesquels il s’engage par ecrit. Mais l’originalité amazighe dans tout ceci est les congresistes –épuisés vu les longs trajets qu’ils ont fait de Guelmim, Azrou, Nador, Fès, Tanger, Rabat, Agadir ect.. - ont choisit de continuer leurs travaux au pied du portail de la salle siégé par les forces de polices et en plein pluie matinale.

Mais cet acte, a été perçu par les autorités locales comme un défi, alors le makhzen va s’ingénier pour trouver un autre moins : un haut parleur a coté de l’endroit du meeting qui va diffuser tout de suite des Sourates du coran et avec un maximum de volume pour empêcher les congressistes assis sur terre de ne plus s’entendre entre eux !!! Ce qui les a obligé d’arrêter le congrès pour faire le tour de la ville de Marrakech, dont le fondateur est le grand Amazigh Youssef Outachfine, pour chercher un mégaphone et enfin les travaux se sont continués. Les médias arabo-islmistes ne se sont même présentés pour témoigner, a part une presse qui se respecte, ni la majorité de la presse locale et nationale ne se sont pas présentés. Et pour les TV arabes qui se précipitent pour s’installer au Maroc comme Aljazeera et alarabia (les Tv des frères musulmans) ne sont pas présentés pour filmer même s’elles étaient invités alors qu’il filmer au Maroc des activités moindres pour combler les deux heures de diffusion de Rabat sur ce qu’elles appellent le Maghreb arabe !.

Voila jusqu’ou ira la démocratie marocaine affichée à l’occident !!!! Youssef Outachfine (fondateur de Marrakech) va certainement tourner dans sa tombe en voyant ses descendants chassés dans leur propres pays par un pouvoir qui est censé les protéger et leurs offrir des conditions de rassemblement favorables, étant donné que c’est pacifique et dans l’intérêt globale de ce beau coin de Tamazgha. Ces Amazighs sont ils donc des citoyens marocains ? N’auront-ils pas honte de réclamer leur marocanité ? ou seront-ils excusés d’un excès de pacifisme devant une arrogance affichée de la part du pouvoir comme de la part de son opposition ?

Un marocain qui ne veut plus l’être.

Les autorités marocaines ont interdit le congres extraordinaire du parti démocratique amazigh marocain (PDAM) prévu le 3 et 4 Février 2007 à Marrakech. Les forces de l’ordre ont encerclé la salle du congrès, Mais Imazighen ont décidé de faire leur congres devant la salle et à l’air libre malgré la vague de froid. Ce qui a énervé les autorités marocaines qui se sont par la suite allés plus loin dans la provocation en diffusant par un haut parleur assourdissant des sourates du coran. Les Imazighen sont obligés d’aller chercher des mégaphones pour continuer leur congrès. Cette vidéo faite par un militant permet vous faire sentir l’amertume du mépris des autorités marocaines envers Imazighen.
http://www.amazighworld.org/human_rights/morocco/index_show.php?Id=945


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Fév - 10:31 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tamazight sans frontière Index du Forum -> tamazight sans frontière -> les nouvelles Toutes les heures sont au format GMT - 10 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com