tamazight sans frontière Index du Forum
tamazight sans frontière
bienvenue à tout imazighen ici tamazight avant tout
 
tamazight sans frontière Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: ALGERIE Le maire de Timezrit assassiné ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tamazight sans frontière Index du Forum -> tamazight sans frontière -> les nouvelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amoqran
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 574
Localisation: http://amazigh.xooit.biz
Point(s): 505
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 05:25 (2008)    Sujet du message: ALGERIE Le maire de Timezrit assassiné Répondre en citant

Actualités : BÉJAÏA
Le maire de Timezrit assassiné

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le GSPC a assassiné le maire RCD de la municipalité de Timezrit, qui rentrait d’une mission à Alger accompagné de son chauffeur et du chef de parc de la commune. Ils ont été surpris par un groupe armé sur la RN 12, à la sortie d’Adekar.

Les hordes terroristes islamistes du GSPC, affilié à l’organisation El Qaida Maghreb, ont encore frappé sauvagement dans la wilaya de Béjaïa, à travers l’assassinat d’un maire RCD de la municipalité de Timezrit (Béjaïa) dans la nuit de mercredi dernier. Le GSPC entend frapper les esprits en ciblant un élu d’un parti qui a toujours milité pour la démocratie.

La Basse-Kabylie s’est réveillée sous le choc jeudi matin après la tragique nouvelle du lâche attentat perpétré contre le président de l’APC de Timezrit (Béjaïa), Chibane Fatah. Le maire qui rentrait d’une mission d’Alger à bord d’un véhicule de l’APC, accompagné de son chauffeur et du chef de parc de la commune, a été surpris dans un guet-apens dressé par un groupe armé sur la RN 12, à la sortie d’Adekar, plus précisément au lieu-dit «Alma-Izamaren» situé à moins d’un kilomètre d’un point de contrôle fixe de la BMPJ de Lambert et à quelques encablures de l’intersection menant vers Tifra-Sidi-Aïch et El Kseur. Marié et père d’un petit garçon de 4 ans, Chibane Fatah, âgé de 43 ans, a été élu à la tête de la municipalité sur une liste RCD qui s’est adjugé pour rappel, lors des dernières élections locales de novembre 2007, une majorité relative devant la formation de Aït-Ahmed avec le même nombre de quatre sièges sur les neuf membres que compte ladite assemblée communale. Tout comme les deux employés municipaux qui ont vécu une nuit d’horreur ce mercredi, la malheureuse victime était loin d’imaginer qu’elle allait croiser ce jour sur le chemin du retour ce destin aveugle. Le maire sera cruellement assassiné de deux balles tirées à bout portant sur la tête par ses sanguinaires ravisseurs du GSPC. Alertées quelques instants plus tard après le drame par les deux employés communaux relâchés par les assaillants, les forces de sécurité, qui avaient déclenché aussitôt une vaste opération de recherche dans les lieux de l’enlèvement, ont retrouvé le corps de la victime gisant dans une mare de sang dans la matinée de jeudi, à quelques mètres du lieu de l’attentat, et où le véhicule communal fut entièrement calciné et abandonné avant que les assaillants ne prennent la fuite vers le maquis d’Adekar. Selon des informations recueillies localement, le drame s’est produit le mercredi vers 18h30. L’un des rescapés aurait déclaré dans son témoignage, selon une source locale : «On a décidé de marquer une halte pour récupérer un peu du long voyage de la journée avant d’être soudainement surpris par l’apparition de quatre individus armés habillés d’une tenue semblable à celle que portait habituellement la BMPJ. Se montrant rassurants, les assaillants nous ont fait savoir qu’on n’avait nullement pas à s’inquiéter. C’est juste un contrôle de routine. On fait partie des services de sécurité en opération de ratissage dans les environs.» C’est à ce moment que la victime, selon le même témoignage, aurait décliné son identité : «Je suis le maire RCD de Timezrit», aurait-elle répondu. Juste ce qu’attendaient, à coup sûr, les terroristes pour marquer à l’occasion un coup d’éclat à travers l’assassinat d’un élu. Le groupe armé a pris la décision de relâcher les deux employés communaux tout en leur promettant que le président de l’APC les rejoindrait plus tard. L’un des accompagnateurs du maire aurait confié, dans sa déclaration, avoir pressenti le danger au moment même de l’interrogatoire, aurait-il déclaré. «La paire de souliers que portait l’un des assaillants et l’odeur du mesk, parfum affectionné par les terroristes, qui se dégageait, trahissait on ne peut plus clair la véritable identité des agresseurs, mais c’était déjà trop tard», aurait-il indiqué dans sa déclaration. Après avoir été libérés, les deux employés municipaux qui se sont dirigés immédiatement vers le poste de police pour les informer du drame, ont signalé avoir entendu quelque trois cents mètres plus loin, des coups de feu. Informée du rapt, une cellule de crise constituée des autorités locales, des forces de sécurité, des élus locaux, des militants du parti de Sadi et des citoyens de Timezrit a été mise sur pied la nuit même du rapt pour suivre le douloureux événement. Ce n’est que dans la matinée de jeudi, vers les coups de huit heures, que la triste nouvelle de l’assassinat du maire a été annoncée par les forces de sécurité qui avaient informé les autorités locales de la tragique découverte du corps du défunt. La triste nouvelle s’est aussitôt répandue à travers l’ensemble du territoire de la wilaya de Béjaïa. Cet acte cruel et lâche a jeté l’émoi et la consternation dans toute la région. Des militants, des personnes anonymes, des maires toutes tendances confondues, des élus APW et le président de l’APW, des autorités civiles et militaires locales ont aussitôt, après l’annonce de l’assassinat du président de l’APC, convergé vers la commune de Timezrit pour compatir avec la famille du défunt. Traumatisé et inconsolable, l’un des deux frères de la victime, Kamel éprouvait le plus grand mal à reparler du drame de mercredi. «Il était vraiment le meilleur de nous tous. Constatez vous-même dans quelles conditions il habite. Fatah s’est toujours montré disponible à chaque sollicitation des citoyens. Mon frère a laissé sa famille pour servir loyalement sa commune», témoignait le frère du défunt. Les citoyens que nous avons rencontrés à Timezrit étaient tous unanimes à reconnaître les qualités et un engagement militant sans faille du défunt. «Un homme humble, simple et militant de la démocratie», ont reconnu les nombreuses personnes rencontrées dans la commune. «J’étais choqué, abasourdi lorsque j’ai entendu la tragique nouvelle de l’assassinat de Fatah», nous confiait dans l’après-midi de jeudi, en pleurs, une vieille femme qui se dirigeait vers le domicile du défunt. Hamid Ferhat, président de l’APW de Béjaïa tout en condamnant énergiquement cet acte odieux, a souligné dans sa déclaration que «comme à chaque échéance politique, le pouvoir algérien nous a habitués à ce genre de crime contre nos meilleurs militants de la démocratie. Il était un camarade d’une éducation exemplaire que je connaissais parfaitement. Même s’il est aujourd’hui absent, il restera à jamais présent dans nos cœurs. L’Assemblée populaire de wilaya se tient à la disponibilité de sa famille». De son côté, le bureau du RCD de Béjaïa, dans une déclaration rendue publique, a fermement condamné cet acte ignoble qui a ciblé son militant. Déterminé à ne pas «abdiquer devant cette lâcheté», le RCD a farouchement réitéré sa disponibilité à «assurer la continuité du combat démocratique traduit par ses élus à travers les institutions de l’Etat». «Ces terroristes barbares, indignes d’espèce humaine et vaincus par la résistance citoyenne, ont été ravivés par la politique d’abdication initiée par ce pouvoir en mal de légitimité. Il est politiquement inacceptable et humainement impardonnable qu’une victoire militaire sur l’intégrisme soit transformée en défaite politique par le pouvoir à travers la politique de réconciliation nationale», dénoncent encore les militants de Sadi à Béjaïa. Tout en présentant ses condoléances à la famille du martyr, le RND pour sa part a aussi condamné avec fermeté ce crime qui dénote, selon le parti d’Ouyahia «de la folie criminelle des groupuscules sanguinaires » avant de réitérer son soutien «aux forces de sécurité de la République engagées résolument dans la lutte antiterroriste».
A. K.

Des obsèques dans la dignité
Plusieurs milliers de personnes ont accompagné au milieu de la journée d’hier, vendredi à sa dernière demeure au cimetière de son village natal de Sidi-Abdelhak, le maire RCD de Timezrit, Chibane Fatah, assassiné en début de la nuit de mercredi dernier à Adekar par un groupe terroriste. Timezrit s’est avérée exiguë pour contenir toute cette foule qui a tenu à rendre un dernier hommage au martyr de la démocratie. Parmi la foule, des maires toutes tendances confondues, des militants, des citoyens anonymes, les autorités civiles et militaires de la wilaya ainsi que des députés et du premier responsable du RCD Saïd Sadi accompagné des membres de son exécutif, ont fait le déplacement au village natal du défunt en guise de solidarité et partager la douleur de ce tragique assassinat avec la famille de la victime. Une profonde émotion et une grande peine se lisaient sur tous les visages des présents. A dix heures, soit une heure avant l’enterrement du défunt, il était quasiment impossible d’atteindre le domicile mortuaire. C’est vers onze heures, dans une lourde atmosphère de tristesse, que la dépouille transportée dans un cercueil drapé de l’emblème national a été mise sous terre dans le cimetière de Sidi-Abdelhak .
A. K.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Nov - 05:25 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tamazight sans frontière Index du Forum -> tamazight sans frontière -> les nouvelles Toutes les heures sont au format GMT - 10 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com